Test de Bulletstorm

15/03/2011 29879 14

Bulletstorm - Testé sur PS3 en version Européenne

Epic Games revient sur PS3 avec un FPS bien bourrin qui nous propose son propre style : Bulletstorm. Bien loin de certains titres qui rentrent plus "dans les clous", le jeu développé par People Can Fly est bien décidé à sortir des sentiers battus avec des personnages qui ont de la gueule, une réalisation de qualité et un gameplay explosif. Mais attention, âmes sensibles s'abstenir !

La Dead Echo au rapport

test Bulletstorm

Dans un futur plus ou moins proche, un groupe de mercenaires d'élite se laisse appeler Dead Echo. Tous aussi timbrés les uns que les autres, ces commandos sont spécialisés dans les situations délicates et sont commandés par un homme expert dans la manipulation, le Général Sarrano. Lorsqu'ils découvrent que l'homme qui les dirige ne leur a fait tuer que des personnes innocentes, ils n'ont plus qu'une idée en tête : se venger.

Cette soif de vengeance enverra leur vaisseau s'écraser tout droit sur la planète Stygia, un endroit fort chaleureux si l'on fait abstraction des plantes carnivores, des allumés qui ne pensent qu'à vous trancher la gorge ou encore des innombrables pièges qui joncheront votre progression. Bon en fait, Stygia, c'est plus un enfer dans un coin de paradis qu'autre chose ! Quoi qu'il en soit, nos deux rescapés, Grayson Hunt, notre héros qui ne crache pas sur la vinasse et Ishi Sato, un cyborg qui ne sait plus trop où il en est, vont devoir rapidement s'acclimater pour se sortir de ce beau pétrin. Nous n'irons pas plus loin dans le récit de cette histoire pour ne pas vous enlever le plaisir de découvrir cette aventure bien sympathique, qui n'hésite pas à nous servir quelques vieux clichés mais qui devrait également vous tenir en haleine jusqu'au septième et dernier acte (environ 7 heures au niveau intermédiaire).

Bulletstorm se savoure par son côté déjanté et son franc parler, le tout dans une ambiance aussi malsaine qu'agréable. Les répliques prêtent souvent à sourire et le langage plutôt cru qui a été adopté colle parfaitement au titre. Epic Games n'en est pas à son premier coup d'essai et Bulletstorm vous rappellera dans sa réalisation quelques titres du studio, Gears of War en tête. Si le titre n'innove en rien dans les FPS, il souffle un vent de fraîcheur sur le genre vraiment bienvenu notamment grâce à un gameplay efficace et quelques bonnes idées qui le sortent un peu du lot. Nous allons y revenir.

test Bulletstorm test Bulletstorm test Bulletstorm

La Gang Bang Theory ?

La campagne de pub faite autour du jeu a été très claire, Bulletstorm vous demande de tuer avec style. Ce principe "Kill with skill" se ressent donc dès les premières minutes, après avoir passé le niveau "didacticiel" qui sonne le coup d'envoi. Ce premier exercice vous explique en effet les rudiments du gameplay et les habitués des FPS n'auront aucun souci pour se familiariser avec les touches. La seule chose qui pourrait perturber les puristes est le fait qu'il n'est pas possible de sauter puisque les développeurs ont préféré intégré un système de glissade, encore plus jouissif soit dit en passant. Les autres touches vous permettront de viser, de tirer, de recharger, de changer d'arme, d'utiliser un feu secondaire, de vous accroupir mais surtout, oui surtout, de mettre de bons gros coups de savates et d'utiliser un lasso d'énergie pour le moins efficace.

test Bulletstorm

C'est en effet grâce à ces deux possibilités que Bulletstorm nous surprend et réussit à nous donner envie de réaliser quelques prouesses. Tuer, c'est bien, mais tuer de manière très violente ou avec la grande classe, c'est encore mieux. Ce fameux lasso justement vous permettra, en plus de décrocher quelques éléments du décor pour vous permettre d'avancer, d'attirer vos ennemis vers vous afin de les achever de la manière qui vous chante (ou qui vous botte, c'est comme vous voulez) et plus tard d'envoyer valser pas mal d'ennemis d'un coup faisant par la même occasion des dégâts plutôt sévères. Que vous soyez plutôt du genre à les terminer à coups de pompes dans le cornet, en les projetant sur des cactus géants ou avec deux bastos dans le buffet, vous en aurez pour votre argent. Et si les idées vous manquent, une base de données de Skillshots pourra vous épauler dans votre désir créatif. Cette dernière s'alimentera au cours de votre progression, lorsque vous débloquerez des armes pour aller toujours plus loin dans la folie meurtrière.

Les possibilités de kills sont extrêmement nombreuses et chaque action vous donnera de l'expérience qui vous servira à vous offrir du nouveau matériel, des tirs secondaires ou refaire votre stock de cartouches. Vous trouverez un peu partout sur votre chemin des kits de largage qui pourront être utilisés via le lasso. C'est en effet à partir de là que vous pourrez vous rééquiper et choisir les 3 armes que Grayson pourra transporter jusqu'au prochain kit. Plus vos kills répondront à des critères bien précis et plus votre expérience sera importante pour les dépenser dans ces achats. Car il est vrai que si vous vous la jouez timide en tuant vos assaillants simplement avec quelques balles, vous n'aurez pas grand chose à dépenser. Non, Bulletstorm, c'est bien plus que ça, il faut analyser chaque situation pour savoir ce qui vous rapportera le plus de points. Un câble électrique qui pendouille ? Pas de problèmes, un coup de pied dans le gras du mec pour l'envoyer se prendre une décharge. Une plante carnivore dans les parages ? Attirez votre ennemi à proximité pour qu'il se fasse dévorer. Un stand de hot dogs (qui n'a rien à faire là certes) qui traîne ? Tirez dessus pour envoyer quelques saucisses s'occuper du monsieur qui vous veut du mal. Autant d'exemples qui ne sont qu'une infime partie des options qui vous seront offertes mais qui augmentent considérablement le côté fun et extravagant du soft !

“Que vous soyez plutôt du genre à les terminer à coups de pompes dans le cornet, en les projetant sur des cactus géants ou avec deux bastos dans le buffet, vous en aurez pour votre argent”

Vous l'aurez compris, l'environnement joue un rôle important dans le jeu et il faudra composer avec pour espérer compléter la liste de skillshots que vous pouvez consulter à tout moment. Notons que les différentes armes sont bien funs à utiliser (qui a dit le snipe ?) et le rythme du titre est globalement assez soutenu avec une intensité qui va crescendo. Les vilains viendront par salves et les cris qu'ils pousseront ne peuvent pas nous tromper sur leurs intentions, ils veulent votre peau !

Ajoutons que quelques boss tenteront de vous barrer la route (avec quelques moments "Epic") pour dire que Bulletstorm est une expérience à ne pas rater, ne serait-ce que pour les joueurs en manque de sensations qui aimeraient bien se procurer un FPS qui sorte un peu de l'ordinaire.

No man's land

Outre sa population particulière et sa faune improbable, Stygia est une planète très agréable visuellement parlant. Certains endroits se montrent même paradisiaques et ce mélange de style (paradis/enfer) se marie à merveille. Les graphismes se montrent donc globalement à la hauteur et la profondeur de champs est parfois bluffante. On regrette bien sûr quelques textures qui mériteraient quelques grimaces. Les décors sont assez variés, souvent très inspirés et la traversée des différents couloirs se fait de manière naturelle. Car oui, le jeu n'est qu'une succession de couloirs et il faut bien reconnaître que l'on manque un peu de liberté, cela nous aurait permis encore plus de fantaisie.

Au chapitre des reproches, on notera tout de même quelques problèmes techniques. PNJ qui se figent, bugs de collision, aliasing, un freeze (pour le moment), le titre n'est pas exempt de défauts. L'IA de nos partenaires (oui car vous choperez Trischka en cours de route pour compléter notre trio infernal) n'a rien non plus de rassurant avec quelques réactions parfois un peu idiotes. On pense notamment au manque d'assistance qu'ils nous portent ou à la difficulté qu'ils éprouvent à tuer certains ennemis. Des ennemis qui se montrent quant à eux assez déterminés et qui feront tout pour vous éliminer. A ce sujet, la difficulté est tout à fait maîtrisée mais certains passages pourraient vous donner du fil à retordre dès le niveau normal tandis que les niveaux difficiles et très difficiles sont réservés aux habitués du genre.

test Bulletstorm test Bulletstorm test Bulletstorm

Comme nous vous le disions, la progression dans le jeu se déroule sans accrocs avec des séquences finalement assez variées. En plus de se tortiller l'esprit à réaliser l'homicide le plus stylé possible, certains passages vous demanderont par exemple de diriger un dinosaure, de sortir de certaines zones dans un temps limité, de tirer depuis un hélicoptère ou de montrer votre adresse au fusil de précision. Le rythme est cependant parfois cassé par quelques promenades de santé plutôt calmes mais cela vous permet d'admirer un peu les coins et de vous reposer "nerveusement" avant d'entamer une nouvelle boucherie.

La bande son de son côté accompagne très bien l'action avec des musiques souvent agréables et rythmées quand il le faut. Les voix FR sont dans la lignée du titre, un poil exagérées mais ça passe finalement pas trop mal même s'il est évident que la VO sonne nettement mieux. Seul le cri poussé par les ennemis devient un peu redondant à la longue mais encore une fois, pas de quoi crier au loup !

Nous terminerons sur les temps de chargement plutôt corrects ou encore sur les menus clairs et détaillés pour vous confirmer que ce que fait Bulletstorm, il le fait plutôt bien !

Plus on est de fous, ben plus on est de fous !

En dehors de la campagne principale, vous pourrez prendre part au mode Echo et au mode Anarchie, les deux modes en ligne du titre. Enfin, seulement si vous possédez un exemplaire neuf ou si vous passez à la caisse après avoir acheté une version d'occasion puisque le pass online a été mis en place.

Le mode Echo vous demandera de traverser quelques niveaux (repris de la campagne) le plus rapidement possible en réalisant le plus grand nombre de points. Cette course contre-la-montre sanglante est plutôt jouissive surtout qu'il vous sera possible de comparer vos performances avec vos amis ou avec le reste du monde. Un bon défouloir qui devrait rassasier les amoureux de scoring. On aurait bien aimé la présence de quelques niveaux inédits conçus spécialement pour ce mode mais c'est déjà pas mal de pouvoir réaliser tous les skillshots que vous souhaitez (ils sont réinitialisés à chaque partie pour vous offrir plus de points).

Le mode Anarchie est quant à lui encore plus intéressant, au moins sur les premières parties car il faut bien reconnaître que l'on s'en lasse vite. Ce mode consiste à rassembler 4 joueurs pour faire face à des salves d'ennemis contre lesquels il faut atteindre un nombre de points déterminé pour passer à la vague suivante. Pour réussir les objectifs, il va falloir jouer en équipe et réaliser les skillshots les mieux payés en expérience. Certains kills devront être effectués à deux (par exemple laisser un joueur projeter un ennemi avec une glissade et demander au second joueur de le tuer avec quelques cartouches). Notons qu'il vous sera possible de passer au magasin entre chaque vague pour varier un peu les plaisirs. Rajoutons également qu'il est possible de personnaliser votre bonhomme (casque, bottes ....) suivant votre niveau et que la liste d'amis est plutôt bien gérée. Vous pourrez facilement rejoindre ou inviter vos camarades et les retrouver dans des parties personnalisées. Pour ceux qui n'ont pas la chance d'avoir de copains, en plus de se remettre en question, ils peuvent trouver du monde via la partie rapide.

Globalement, le multi de Bulletstorm augmente un peu la durée de vie même si peu de monde devraient s'y faire de vieux os, en raison d'une certaine lassitude qui devrait rapidement s'inviter. Il est parfois bien difficile de trouver du monde pour se faire quelques parties (à cause de la stabilité des serveurs) et il n'est pas rare de constater un peu de lag. Un constat qui se révèle finalement plutôt mitigé.

En conclusion, Bulletstorm n'en demeure pas moins un bonne surprise de ce début d'année. Rythmé, vif, explosif, fun, jouissif, tous les adjectifs sont bons pour le définir. Si le mode en ligne se montre en retrait, le solo vous fera passer un excellent moment devant votre console, si bon d'ailleurs que l'on regrette la durée de vie un peu faiblarde. On se laisse porter par cette aventure impossible qui nous séduit par l'originalité de son gameplay qui introduit des phases de scoring de la plus belle des manières. On prend son pied (en plus de l'enfoncer dans le popotin de ses ennemis) à chaque kill et on essaie de réussir toute la liste de skillshots sans même s'en rendre compte. Si vous êtes du genre excentrique et que vous souhaitez jouer à un FPS bien bourrin pour montrer que vous avez la classe, alors Bulletstorm est une valeur sûre, à n'en point douter !

L'avis d'un VIP : Luke Skywalker

C'est un jeu que je n'attendais pas vraiment, je me demandais ce qu' Epic apporterait de nouveau à un genre en manque d'inspiration. Et force est de constater qu'une fois le jeu en main, on prend beaucoup de plaisir à dézinguer les ennemis de façons diverses et variées, tant les possibilités sont énormes, c'est juste jouissif ! Le titre est doté qui plus est d'une réalisation plus qu'honnête (mention spéciale aux nombreuses cinématiques), qui aurait sans doute mérité un petit peaufinage supplémentaire, lors des explosions de l'attaque du vaisseau du général par exemple, plutôt que de nous proposer un mode multi sans saveur. Bref, une fois le pad en main, c'est vraiment difficile de quitter l'aventure solo tant le plaisir est au rendez-vous, malgré une VF qui manque de conviction. Alors, que ceux qui ont passé du bon temps sur des jeux comme Painkiller foncent, ils ne le regretteront pas !

Bilan du test de Bulletstorm

16

Les amateurs de FPS en manque de sensations devraient s'intéresser d'un peu plus près à Bulletstorm. Loin d'être parfait, le titre d'Epic réussit en tous cas à attirer notre attention tout au long de la campagne solo tout en nous permettant de nous détendre sur le multi. Le concept "Kill with Skill" réussit son pari en s'introduisant de la plus belle des manières. Fun, explosif, nerveux, Bulletstorm ne vous laissera pas indemne !

Les plus

  • Le gameplay nerveux
  • Le Kill with Skill
  • La réalisation
  • L'ambiance du jeu
  • L'originalité

Les moins

  • Durée de vie
  • Multi un peu en retrait
par Loceane7, Rédacteur
? N T P

Les Meilleurs Prix

Effectuez vos achats via notre Boutique et Gagnez 100 points pour les Enchères.

Les 10 Premiers Commentaires sur 14

YokoCitron

YokoCitron
15/03/2011 à 09h45

C'est vrai que le multi est vraiment pas top , d'ailleurs je joue jamais en multi ...

Nightmare1984

Nightmare1984
15/03/2011 à 10h59

Ah ouais quand même
Le test me semble un peu trop "gentil" avec le jeu.

Loceane7

Loceane7
15/03/2011 à 11h15

Pourquoi ? qu'est ce qui ne t'a pas plus avec le jeu ?

Nightmare1984

Nightmare1984
15/03/2011 à 12h39

Ben pour moi ce jeu est l'exemple parfait d'un bon jeu mais sur le PSN. Le fait que ca soit un jeu à 70€ en galette justifie pas autant d'éloges car Bulletstorm c'est un genre de UT de 2011 (et en plus le multi est pas top). 8h de jeu pour un solo qui se veut répétitif assez rapidement et une réalisation correct sans plus (quoique pour du UE3 sur PS3 il se défends bien). Je pense que ton test serait justifié si il serait sortit à 39€ sur le PSN. Mais pour un jeu Blu Ray il faudrait être un peu plus exigeant je pense surtout cette année.

Karu'

Karu'
15/03/2011 à 12h42

Citation :
« Ben pour moi ce jeu est l'exemple parfait d'un bon jeu mais sur le PSN. Le fait que ca soit un jeu à 70€ en galette justifie pas autant d'éloges car Bulletstorm c'est un genre de UT de 2011 (et en plus le multi est pas top). 8h de jeu pour un solo qui se veut répétitif assez rapidement et une réalisation correct sans plus (quoique pour du UE3 sur PS3 il se défends bien). Je pense que ton test serait justifié si il serait sortit à 39€ sur le PSN. Mais pour un jeu Blu Ray il faudrait être un peu plus exigeant je pense surtout cette année. »


heuuu ... c'est du multi hein puis je sais pas ou t'as vu qu'il était à 70 euros parce qu'à part chez des voleurs on savait le chopper n'importe ou, neuf et moins cher que ça

Nightmare1984

Nightmare1984
15/03/2011 à 13h03

Joue pas avec les mots Karu 70€ ou 60€ c'est pareil c'est trop cher. J'ai dit qu'il serait plus représentatif d'un jeu du Store à 39€. Et 70/60€ c'est le prix représentatif sur le sol français pour un jeu PS3. Après c'est pas mon problème si tu peux les avoir moins, c'est pas représentatif du marche français. (désolé d'avoir mis 4 fois le mot "représentatif" en si peu de phrases.)

Karu'

Karu'
15/03/2011 à 13h10

Citation :
« Joue pas avec les mots Karu 70€ ou 60€ c'est pareil c'est trop cher. J'ai dit qu'il serait plus représentatif d'un jeu du Store à 39€. Et 70/60€ c'est le prix représentatif sur le sol français pour un jeu PS3. Après c'est pas mon problème si tu peux les avoir moins, c'est pas représentatif du marche français. (désolé d'avoir mis 4 fois le mot "représentatif" en si peu de phrases.) »


Non mais même hein ... Faut arrêter de déconner, t'as vu la gueule d'un jeu PSN de base ??? Si Bulletstorm aurait du être un jeu dématérialisé à bas prix sur le Playstation Store comme tu le prétends, n'importe lequel Fps multiplateforme devraient l'être parce qu'il est bc plus beau q'un call of par exemple, inégale, c'est vrai mais plus beau

Puis tu parles d'un UT 2011 ... Niveau gameplay, BS essaie au moins d'innover avec le système de skillshots (ils auraient pu ne pas se casser le cul et sortir un fps ou on tire, c'est tout) et si graphiquement, ils se ressemblent, c'est normal vu que c'est de l'Unreal ...

16/20 est une bonne note, c'est toi qui est vachement trop dur avec ce jeu, point ! Avec un discours comme le tiens, même Gears aurait du sortir uniquement en dématérialisé sur le XBL alors que pourtant c'est une exclu' ...

Nightmare1984

Nightmare1984
15/03/2011 à 13h36

Soit plus souple avec moi stp. Ton ton agressif envers moi j'aime pas alors que je donne mon avis sur le test en tout quiétude. Libre à toi de pas être d'accord avec mes propos mais mets y la manière veux tu ! Je débattrais pas plus sur le sujet vu que j'ai affaire à une personne obtue.

Karu'

Karu'
15/03/2011 à 13h40



Citation :
« Joue pas avec les mots Karu 70€ ou 60€ c'est pareil c'est trop cher. J'ai dit qu'il serait plus représentatif d'un jeu du Store à 39€. Et 70/60€ c'est le prix représentatif sur le sol français pour un jeu PS3. Après c'est pas mon problème si tu peux les avoir moins, c'est pas représentatif du marche français. (désolé d'avoir mis 4 fois le mot "représentatif" en si peu de phrases.) »


Mais non t'es pas sec toi .... Puis même en aillant l'impression que tu me parles sèchement, très sincèrement j'ai pesé mes mots, il n'y avait rien d 'agressif dans mon post

Nightmare1984

Nightmare1984
15/03/2011 à 14h03

C'est pas là le sujet Luke. C'est pas représentatif des français qui doivent être dans les 80% à acheter leur jeux 70€. Je dis pas que c'est cool, je dis pas qu'il y a pas de moyen de se les procurer moins cher mais le marché français propose les jeux à se prix là. J'ai pris cet exemple de prix qui est représentatif du marché. Maintenant il est vrai qu'avec l'afflut des collectors on retrouve des prix à la vente moins cher pour les versions standards dans les grandes surfaces ou sites français. C'est nouveau ca date depuis Mafia2/GT5 et j'espère que ce nouveau prix deviendra REPRESENTATIF du marché français ce qui est pas le cas pour l'instant. Pour en revenir à Bulletstorm je trouve que le rapport qualité/prix n'est pas en adéquation avec un jeu sur galette Blu Ray/DVD mais plus pour un bon jeu à télécharger. D'où ma critique vis à vis du test que je trouve "trop gentil".

Seuls les membres peuvent commenter !
Merci de vous connecter ou de vous inscrire ;)
Bulletstorm

Etat : Disponible

Sortie :

  • Europe : 24 Fevrier 2011
  • US : 2011
  • Japon : ?

Genre : FPS

Editeur : Electronic Arts

Développeur : Epic Games

Multijoueurs Online : Oui

Copie de Sauvegarde : Non

Support : Physique

Publicité

La Note de la Communauté

Dernière Emission

Dernière émission Play3-Live

Les Newsletters

Newsletter
Quotidienne
Hebdomadaire
Mensuelle
Email