PS3 > Jeux PS3 > Brothers in Arms : Hell's Highway

Wim P3L Games Stats Flux RSS Firefox Folding@home

Brothers in Arms : Hell's Highway (BIA 3) sur PS3

Alors que beaucoup de joueurs se plaignent du nombre de FPS estampillés World War II, Gearbox Software a profité des UbiDays pour présenter à la presse une version de son 3e opus de la série Brothers in Arms. Après les nombreux retards que celui-ci a subit, il est bon de pouvoir faire un premier bilan avant sa sortie, dont voici le détail.

Alors que les deux premiers opus nous envoyaient combattre en Normandie, ce troisième volet nous verra prendre part à l'Opération Market Garden (17-25 Septembre 1944) en Hollande. Nous y retrouverons le héros des deux précédents opus, le Sergent Matt Baker de la 101e Division Aéroportée. A la manière du premier épisode ou des films tels que « il Faut Sauver le Soldat Ryan », c'est la solidarité entre membres de la même escouade qui sera le point d'orgue du jeu. Pas d'héroïsme à la Call of Duty ou la Medal of Honor. Ici, vous devrez commander vos troupes et tout faire pour les ramener en un seul morceau !

Ce qui nous amène au gameplay. Un peu à la manière de Rainbow Six Vegas, vous aurez des hommes sous votre tutelle qui seront là pour vous épauler vers la victoire (enfin, la défaite, puisque l'on sait que Market Garden s'est soldée par la défaite des Alliés). Vous aurez comme possibilité d'ordonner à vos hommes d'aller à un point précis et de s'y mettre à couvert, d'ouvrir le feu sur l'ennemi pour faire le ménage ou pour faire diversion,.... A la manière de R6V, la prise en main de ces commandes de gestion des troupes est simple, efficace, et se contente du minimum syndical. Nouveauté de ce Hell's Highway, le système de couverture déjà vu dans Rainbow Six Vegas, Army of Two ou encore Uncharted. Très efficace, il permet de bien observer le terrain avant de passer à l'attaque. Seul « souci » : vos cachettes sont destructibles. Enfin, notons cette pastille au dessus des ennemis qui indique s'ils sont en phase d'attaque (rouge) ou en phase de repli (gris). On notera que ces pastilles sont en fait des camemberts qui représentent la vie des soldats (une partie est enlevée à chaque coup reçu).

Ces pastilles nous emmènent tous droit vers un descriptif graphique du titre, car en effet, elles « gâchent » sa réalisation. Elles font tâche, sont bien trop grosses et en plus, il existe parfois un décalage entre la pastille et le soldat auquel elle appartient. Hormis ce détail, sachez que graphiquement, Brothers in Arms est beau ! Le jeu offre des décors détaillés malgré un level design pas forcément excellent, mais ce sont surtout les effets de pluie et d'explosion qui auront fait sensation ! Ils sont sublimes ! Pour en revenir au level design, sachez que le jeu s'oriente plus vers le linéaire que la liberté d'un Medal of Honor : Airborne, mais offre quelques alternatives (une ruelle pour contourner, une maison pour prendre de la hauteur etc..)

Techniquement parlant, Brothers in Arms : Hell's Highway a montré un framerate sans faille (en tout cas sur la version PS3 que nous avons testée), et une intelligence artificielle dans la moyenne, malgré la tendance des ennemis à rester caché. Cependant, pour revenir sur l'IA, il faudra attendre la version finale du jeu, puisque ce type de présentation offre une configuration du jeu en mode simple, pour que les testeurs ne se prennent pas la tête à devoir éviter la mort et donc profiter de leur aperçu (toujours trop court).

Enfin, terminons par un aspect qui a été dévoilé lors des deux derniers trailers du jeu. Brothers in Arms : HH est un jeu mature, dans tous les sens du terme. Le jeu n'offre certes pas une violence à l'écran à la God of War ou encore à la Turok, mais c'est son ambiance très réaliste (enfants soldats, villageois totalement paumés…), et ses cinématiques parfois très crues (doigts coupés, plaies béantes…) qui marquent. On nous a même décrit ce jeu comme le « ShellShock de la Seconde Guerre Mondiale » ! Une référence qui a le mérite d'offrir un point positif quand au réalisme et à l'immersion qu'offrira le titre de Gearbox Software. Sentiment confirmé par le 18+ qui se profile à l'horizon.

Bookmark and Share  

Fiche consultée 1987 fois ce mois-ci, et 63286 fois depuis sa création