«

»

juin 30

[Le DTV de la semaine] Faces

Hebergeur d'image- Synopsis :

Une femme survit à la tentative de meurtre d’un serial killer, qui lui laisse cependant d’importantes séquelles. Elle souffre désormais de prosopagnosie, un trouble de la reconnaissance et de l’identification. Elle ne reconnaît plus les visages et doit refaire sa vie au milieu d’un monde devenu indiscernable. Pendant qu’elle essaye avec l’aide de la police d’identifier son agresseur, ce dernier s’efforce d’éliminer l’unique témoin de ses crimes…

Depuis la sortie de Bloody Mallory en 2002, Julien Magnat n’avait plus rien réalisé et avait disparu aux US. Mais voilà que cette année, on le retrouve avec Faces, un film au scénario étonnant mais qui souffre néanmoins d’un gros… gros point faible…

Celui ci ne vient pas d’un scénario astucieux bien que sa finalité soit convenu et qu’il ne s’agisse en réalité que d’une banale enquête, toutefois relancé par la déficience dont souffre Anna, le personnage principal. Nous faisant vivre l’histoire par le biais de celle-ci, le réalisateur use d’une excellente idée : chaque personnages est incarné par un grand nombre d’acteurs différents mais au visage tous proches les uns des autres. On est donc plus ou moins dans la même situation que l’héroïne. Le seul point dommageable de cette idée, c’est qu’on ne voit au final que trés peu Michael Shanks, qui aurait pu avoir un rôle rappelant celui qu’il avait dans le sympathique téléfilm En eaux troubles. Pareil pour ceux qui attendait Sarah Wayne Callies, elle se contente d’un bonjour en début de film.

Hebergeur d'image

Dommage donc que la mise en scéne confine parfois au téléfilm de luxe, que le final soit bâclé et, pire, que malgré une direction d’acteur qui tient la route, Milla Jovovich livre une prestation carrément surjoué, liquidant à elle seule une bonne partie du film… Sa performance est tellement mauvaise que n’importe quel second rôle du film l’éclipse totalement et elle justifie elle même le statut de DTV d’un film qui, avec un plus gros budget et un meilleur choix pour le rôle d’Anna, aurait pû être une trés bonne surprise et rattraper la mauvaise réputation de Julien Magnat aprés le Z, mais jouissif, Bloody Mallory. En l’état, c’est une certaine déception qui domine mais malgré tout, je vous conseilles de voir le film, ne serait-ce que pour certaines idées proprement excellentes…

Note : 10/20

Réalisé par : Julien Magnat

Scénario : Julien Magnat

Casting : Milla Jovovich, Julian McMahon, Michael Shanks, David Atrakchi…

Sortie : 29 Juin 2012 (DTV)

Durée : 1H40

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>