«

»

juin 13

[Cinéma] Blanche-Neige et le chasseur

Hebergeur d'image- Synopsis :

Dans des temps immémoriaux où la magie, les fées et les nains étaient monnaie courante, naquit un jour l’unique enfant d’un bon roi et de son épouse chérie : une fille aux lèvres rouge sang, à la chevelure noire comme l’ébène et à la peau blanche comme neige. Et voilà précisément où l’histoire que vous croyiez connaître prend fin et où la nouvelle adaptation épique et envoutante de ce célèbre conte des frères Grimm débute. Notre héroïne, dont la beauté vient entacher la suprématie de l’orgueilleuse Reine Ravenna et déclencher son courroux, n’a plus rien d’une damoiselle en détresse, et la cruelle marâtre en quête de jeunesse éternelle ignore que sa seule et unique rivale a été formée à l’art de la guerre par le chasseur qu’elle avait elle-même envoyé pour la capturer. Alliant leurs forces, Blanche-Neige et le chasseur vont fomenter une rébellion et lever une armée pour reconquérir le royaume de Tabor et libérer son peuple du joug de l’impitoyable Ravenna.

Avant La belle et la bête dans les 2 prochaines années (déjà 3 adaptation de prévu), c’est Blanche-Neige qui a les honneurs en 2012 avec également 3 adaptations. La première déjà sorti (avec Julia Roberts) était juste ridicule, la seconde (signé David DeCoteau et avec… Eric Roberts, le frére de Julia…) ne verra probablement jamais le jour en France, et la troisième est celle-ci, nettement plus excitante. Le résultat est-il à la hauteur ?

Venu du monde de la publicité, Rupert Sanders réalise avec ce film son premier long métrage. On peut d’ores et déjà affirmé que le réalisateur pourrait bien avoir une carriére sympathique devant lui car sa mise en scéne est plutôt classieuse malgré quelques fautes de gouts probablement imputable au manque d’expérience. Dommage car l’histoire , si elle forcément déjà connu, arrive assez souvent à se détacher de l’original, tout en étant malheureusement trop souvent une copie de ce qu’on avait pu voir dans le Alice au pays des merveilles de Burton. Au point qu’on a presque parfois l’impression d’avoir à faire à un remake… Sérieusement, comparé les deux l’un à côté de l’autre, la ressemblance est frappante…

Hebergeur d'image

Au delà de ça, il ne faut pas non plus craché sur un film dont les influences d’un point de vue esthétique rappelle parfois Guillermo Del Toro ou Peter Jackson, deux références quand même loin d’être mauvaises. D’ailleurs, tout l’aspect esthétique du film est à souligner tant il est réussit. On apprécie également un casting dont la seule fausse note est une Charlize Theron en roue libre qui ne donne que peu de consistance à son rôle alors que Chris Hemsworth fait le chemin inverse en faisant montre d’une profondeur de jeu insoupçonné lors de quelques très belles scènes. Kristen Stewart, de son côté, est d’une beauté affolante ce qui justifie largement son rôle qu’elle incarne justement à l’exception de quelques séquences où elle doit faire montre d’une certaine autorité, ce qui lui réussit moins bien. Pour le reste, les seconds rôles, et notamment les 7 nains (parmi lesquelles on trouve entre autres Ian McShane, Nick Frost ou encore Bob Hoskins) sont tous trés justes.

Blanche-Neige et le chasseur, censément le point de départ d’une trilogie, est un film qui mérite le déplacement pour son statut de divertissement mais manque du souffle épique qui ressort des grandes épopée. S’il n’atteint donc pas le niveau du plus récent maitre en la matiére (Le seigneur des anneaux), il pourrait tout de même s’agir d’une intéressante saga.

Note : 13/20

Réalisé par : Rupert Sanders

Scénario : John Lee Hancock, Hossein Amini & Evan Daugherty

Casting : Kristen Stewart, Chris Hemsworth, Charlize Theron, Sam Claflin…

Sortie : 13 Juin 2012

Durée : 2H06

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Powered by sweet Captcha